L’association Yamlaminim qui assure depuis une dizaine d’années, la prise en charge totale de scolaires à Loumbila a demandé aux parents de bien suivre leurs enfants à la maison, à cause des résultats peu reluisants enregistrés l’année scolaire écoulée.

L’association Yamlaminim a encore fait don le samedi 30 octobre 2017 de fournitures scolaires aux élèves nécessiteux de la commune de Loumbila. Ce partenariat qui dure depuis une décennie a, une fois de plus fait des heureux en cette rentrée scolaire.

Dans la commune de Loumbila Yamlaminim prend en charge près de 140 élèves en matière de fournitures, de frais de scolarité, de frais de restauration, de moyen de transport et de prise en charge spécifique en encadrement hors classe.

Cette année encore Yamlaminim n’a pas dérogé à la règle. Les élèves ont eu chacun un kit scolaire composé d’un sac d’écolier, de cahiers, de stylos, de matériel de mathématiques, d’une tenue et de 5 vélos aux 5 nouveaux certifiés.

« Yamlaminim me soutient depuis quatre ans et depuis lors je n’ai jamais redoublé une classe. Je me bats toujours pour être dans le top 5 au classement à la fin de chaque année. Yamlaminim m’a donné un vélo, paie ma scolarité, mes frais de restauration, bref je suis entièrement prise en charge par cette association. Je suis vraiment contente et je prie Dieu pour que Yamlaminim prospère pour continuer à nous aider afin que nous puissions un jour aider nos petits frères », a témoigné Bénédicte Kiemtarboum, en classe de la 1reA4

C’est le même sentiment de satisfaction chez le représentant des parents d’élèves Thomas Ouédraogo. « Nous sommes très contents que les dons touchent la trentaine de villages de la commune de Loumbila. Beaucoup de parents n’ont pas les moyens pour scolariser les enfants. Ce don est donc la bienvenue et nous remercions les donateurs pour ce geste qui dure depuis 10 ans. Tous les enfants qui travaillent bien sont soutenus. Ces enfants peuvent devenir des ministres, des directeurs ou des députés grâce à ces soutiens. Nous-nous engageons en tant que parents d’élèves, à bien veiller sur ces enfants pour de lendemains meilleurs ».

Pour le représentant des donateurs Amidou Salamabéré : « Nous ne soutenons pas seulement les élèves de Loumbila mais les élèves de tout le Burkina Faso. En plus de l’éducation, nous intervenons également dans le domaine de la santé car un enfant qui n’a pas la santé ne peut pas apprendre. C’est en cela qu’on peut construire notre pays. Nous prenons entièrement la charge des enfants de la 6e à l’Université. De la première à la dixième promotion, nous avons déjà des enfants qui sont en 2e ou en 3e année à l’Université. Nous avons des difficultés car certains enfants n’ont toujours pas compris notre projet et qui redoublent des classes ou se font exclure de l’école, toute chose que nous n’admettons pas. Mais c’est une grande lutte et nous espérons vaincre ces difficultés ».

Dans la commune de Loumbila, Yamlaminim prend en charge 139 élèves. Parmi ces enfants il y a sept étudiants dont une fille en année de licence à l’Université.

Selon Amidou Salambéré, cette année n’a pas été à la hauteur des attentes,
car « 29 élèves ont été exclus, 4 ont abandonné et 25 reprennent leur classes ».

« Suite à ce mauvais résultat, nous attirons l’attention des parents en leur demandant un suivi conséquent pour une bonne réussite des filleuls dont nous avons la charge ». Le représentant du donateur a souhaité une bonne rentrée scolaire à tous.

Agence d’Information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.