La cinquième édition de Rebranding Africa Forum a été lancée ce matin au centre des Conférences de Ouaga2000 en présence des présidents burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré et du ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, sous le thème : « Défis et opportunités de l’économie verte en Afrique ».
Durant deux jours, près de 500 participants venus des quatre coins du monde et aux profils très variés vont débattre des opportunités d’affaires et de création d’emplois que représente l’économie verte.
Face au réchauffement climatique, à l’avancée du désert, l’appauvrissement de la biodiversité, le Forum de Ouaga offre l’occasion aux décideurs, (hommes politiques, banquiers, chefs d’entreprises, ONG, etc.) de croiser les regards sur le sujet et de proposer des pistes sur lesquelles les pays africains pourraient explorer pour mieux gérer durablement les ressources naturelles sans pour autant compromettre les intérêts des générations futures.
Reste que cette thématique qui est actuellement à la mode, divise les opinions. La sortie des Etats-unis de l’Accord de Paris sur le changement climatique et la réticence de la Chine à l’appliquer montrent bien que la protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique ne sont pas toujours conciliables avec le développement économique.
Entre assurer l’autosuffisance alimentaire, créer des industries de transformation des matières premières et agricoles quitte à polluer comme l’ont fait les Occidentaux, les pays africains doivent choisir.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.