La 5e édition du Salon international du textile africain (SITA) se tiendra du 28 au 30 novembre 2018 à Ouagadougou, dans la capitale burkinabè, avec pour parrain le président de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, a-t-on appris mercredi auprès des organisateurs.

L’édition 2018 est placée sous le thème : "l’avenir du textile africain : défis environnementaux et perspectives de développement socio-économique", et envisage réunir des exposants de 30 pays africains.

Ce salon, rendez-vous des industriels, des artisans et des stylistes, a pour objectifs entre autres, selon les organisateurs, la protection et le repositionnement du textile africain sur le marché mondial et l’accroissement de la rentabilité des industries du textile.

Pour rappel, depuis 2009, le coton est le deuxième produit d’exportation du Burkina Faso après l’or.

Le Burkina Faso qui a perdu en 2017 sa place de leader de la sous-région au profit du Mali, produit en moyenne annuelle 600 000 tonnes de coton graine, soit environ 250 000 tonnes de coton fibre, selon les chiffres officiels. Néanmoins, seulement 2% de la fibre est transformée au niveau local.

Xinhua

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.