C’est le seul point qui était inscrit à l’ordre du jour du conseil extraordinaire des ministres qui s’est tenu aujourd’hui 8 janvier : la prolongation de l’état de l’état d’urgence qui avait été décrétée le 31 décembre 2018 dans 14 provinces du Burkina pour une durée de 12 jours.
Vu le contexte sécuritaire, la nécessité de le prolonger s’est imposée, mais les dispositions de l’article 2 de la loi du 31 août 1959,le maintien de l’état d’urgence au-delà de 12 jours doit être autorisée par l’Assemblée nationale. Le conseil des ministres a donc transmis un projet de loi pour adoption à l’assemblée nationale qui se réunit aujourd’hui en session spéciale.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.