Du 25 au 27 avril 2019, s’est tenue à Nairobi au Kenya, la conférence panafricaine sur l’autisme. Pour cette première édition de la PACA (le sigle est en anglais) le Burkina Faso a été représenté par l’Association burkinabè pour l’orthophonie (ABO).

"Autisme en Afrique : détruire les mythes et la stigmatisation par le diagnostic, l’éducation et des interventions fondées sur des données probantes". C’est sur ce thème que les 200 participants invités à la conférence panafricaine sur l’autisme, )PACA), se sont penchés, durant les trois jours de travaux qui se sont déroulés à Nairobi. Dans la capitale kenyane, il a notamment été question de formation et de prise en charge, mais également de partage d’expériences autour de la problématique de l’autisme.
Grands enjeux grands défis

Le développement de l’enfant, l’évaluation et la prise en charge de la personne avec le trouble du spectre autistique (TSA), ce sont-là quelques thèmes qui ont été abordés et discutés par les divers spécialistes et experts venus d’une vingtaine de pays à travers le monde. Avec à la clé, un appel à plus de tolérance envers les personnes souffrant de TSA.
Cette rencontre a été aussi l’occasion pour la délégation burkinabè de parler d’orthophonie en Afrique de l’Ouest et surtout du prochain congrès de la fédération ouest africaine d’orthophonie, FOAF, qui se tiendra en 2021 au Burkina.
A noter que la 2ème édition de la PACA aura lieu au Ghana du 15 au 18 avril 2020.
L’autisme, faut- il le rappeler, est selon la classification internationale des maladies de de l’OMS, l’Organisation mondiale de la Santé, « un trouble envahissant du développement qui affecte les fonctions cérébrales. Il n’est plus considéré comme une affection psychologique ni comme une maladie psychiatrique ».

Juvénal SOME
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.