Aliou Sall, l’un des frères du président sénégalais Macky Sall, a annoncé, dans la soirée du lundi 24 juin, sa démission de son poste de directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), trois semaines après avoir été mis en accusation de corruption dans un reportage de la BBC sur la gestion du pétrole et du gaz au Sénégal.

« Je prends ici, devant vous, la décision de donner ma démission de la tête de la Caisse des Dépôts et Consignations, à compter de ce jour », a déclaré M. Sall, dans une lettre rendue publique sur le réseau social Facebook.

« Il est de mon devoir de laver mon honneur sali, de protéger les miens […] C’est une campagne visant à me déshumaniser, à me présenter comme un personnage sans foi ni loi qui nargue un peuple exsangue », a-t-il ajouté.

En juin 2012, peu après sa première élection, le président Macky Sall avait confirmé la décision de son prédécesseur, Abdoulaye Wade, d’attribuer l’exploitation de deux gisements pétroliers et gaziers off-shore à Petro-Tim, une société détenue par l’homme d’affaires Frank Timis.

Dans un reportage diffusé le 3 juin, la BBC affirmait notamment qu’Aliou Sall avait reçu en 2014 une prime secrète de 250 000 dollars, de la part du groupe Timis, où il avait en outre été engagé après l’arrivée de son frère au pouvoir, pour un salaire mensuel de 25 000 dollars.

Aliou Sall a toujours nié avoir touché 250 000 dollars de Frank Timis. El Hadji Hamidou Kassé, le conseiller en Communication du président, a cependant expliqué la semaine écoulée que le virement avait bien été effectué et qu’Aliou Sall avait perçu des honoraires en tant que consultant en agriculture. El Hadji Hamidou Kassé a été rapidement démenti par le camp d’Aliou Sall, avant d’être limogé par le chef de l’Etat.

ECOFIN

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.