Dans le cadre de l’élaboration de son budget primitif gestion 2020, qui se veut participatif, la mairie de Ziniaré a tenu une rencontre de concertation sur les besoins prioritaires de la population avec des 5 différents secteurs que compte la ville de Ziniaré, ainsi que le village de soulgo. C’était le 9 septembre 2019 dans la salle de réunion du conseil municipal de la commune

« Électricité, eau, lotissement, voirie, infrastructures », ont été les points inscrits au menu des échanges organisés hier 9 septembre entre le conseil municipal et les populations de la commune de Ziniaré. L’objectif étant de recueillir les besoins prioritaires des contribuables afin d’élaborer le budget primitif gestion 2020. « Au sortir de cette rencontre qui a duré deux heures, nous retenons que les principales préoccupations de nos concitoyens portent sur l’électrification, l’eau courante, la voirie, etc. c’est pourquoi nous avons pris la résolution de mettre en place un comité qui va échanger avec la SONABEL, l’ONEA pour harmoniser les points de vue, faire des propositions afin de soulager un tant soit peu la population », a confié le maire Pascal Compaoré.


Sur la voirie, le maire entend également faire un un plaidoyer auprès du ministère des Infrastructures qui a d’ailleurs déjà promis 5 km de voies à bitumer, les sites proposés étant en étude. Les habitants du village de Soulgo souhaitent la réhabilitation d’écoles, disposer de forages et que les questions liées au lotissement soient réglées.
A la fin de cette première journée de l’élaboration participative du budget primitif gestion 2020, le maire s’est dit très satisfait des échanges. « Les gens se sont exprimés, ils ont une vision du développement de la commune, et c’était le but. Ils ont compris aussi que l’exécutif à lui seul ne peut pas tout faire, qu’il faut qu’il y ait une synergie d’actions, que la population s’implique, accepte les propositions et les orientations que nous donnons à notre politique locale », a commenté Pascal Compaoré. Pour lui, il y a des motifs de satisfaction au regard de la participation de la population aussi bien en termes de présence physique qu’en propositions formulées.


Du côté de la population, c’est aussi un sentiment de satisfaction. "Le fait que le maire nous associe à l’élaboration du budget est une bonne chose et cela rehausse l’image de la commune. Lorsque tu travailles avec ta population, il n y a pas de problème, chacun s’investit d’avantage. Donc, nous ne pouvons que saluer cette initiative et encourager la mairie à faire davantage », a confié Naaba Sigri, le chef de Pousg-Ziga, un des 53 villages de la commune de Ziniaré.

Résidente au secteur 1, Lidvine Ouédraogo se dit satisfaite que ses ses préoccupations aient été prises en compte par la mairie. « En tout cas, nous avons écouté les démarches de la mairie visant à mieux à identifier nos besoins et les satisfaire et nous l’en remercions. Le simple fait de nous avoir invités témoigne du fait que le maire nous implique dans le développement de la commune. Nous ne savions pas comment les choses fonctionnaient, mais aujourd’hui nous sommes édifiés. Nous félicitons le maire et son conseil municipal pour le travail qu’ils abattent tous les jours », a-t-elle déclaré.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.