Selon nos confrères du journal L’Économiste du Faso, le gouvernement qui avait prévu 6 milliards de F CFA destinés à l’achat d’un avion présidentiel vient d’y renoncer.
En termes d’opportunité, le moment ne s’y prête assurément pas.
La somme prévue sera réinvestie dans la lutte contre le terrorisme et la gestion des déplacés.
En attendant, l’accent sera mis sur le bon entretien de l’avion actuel, le Pic du Nahouri, qui est actuellement utilisé.
Une décision de bon sens d’autant plus le contexte social en ébullition avec les grèves en cascades a conduit le gouvernement à trouver des ressources additionnelles pour faire face aux revendications des syndicats. A quoi s’ajoute la guerre contre le terrorisme qui nécessite de moyens financiers exceptionnels pour équiper les forces de défense et de sécurité déployées sur les théâtres des opérations.
"« Je peux vous assurer qu’au regard du contexte du Burkina Faso, vous pouvez compter sur moi pour ne pas engager des frais de prestige pour le Président du Faso », avait réagi le président Roch Kaboré début février 2017 alors que les réseaux sociaux étaient surchauffés par des rumeurs sur l’état piteux de l’avion présidentiel.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.