Le président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, Alassane Bala Sakandé a invité mardi, les Burkinabè à aller à la « bonne école de Thomas Sankara en s’inspirant de ses œuvres » pour développer le pays.

Selon le chef du parlement burkinabè, « aujourd’hui dans nos difficultés, dans nos problèmes, il suffit d’aller puiser un peu dans ce que Thomas Sankara a fait ou avait ambition de faire pour pour trouver une solution ».

M. Sakandé s’exprimait mardi à Ouagadougou au cours d’un dépôt de gerbe de fleur marquant le 32e anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara.

Il a expliqué que le capitaine Thomas Sankara avait organisé dans tous les hameaux de culture du Burkina Faso des Comités de défense de la révolution (CDR) pour défendre son idéologie.

Et d’insister que les Burkinabè doivent s’inspirer de cet exemple pour pouvoir faire face aux problèmes sécuritaires actuels du pays.

« Nous pouvons par sa politique atteindre l’autosuffisance alimentaire. Nous avions à l’époque les champs collectifs. Il y avait également une politique pour permettre à la population de disposer de terre pour cultiver », a ajouté Bala Sakandé.

Le président de l’Assemblée nationale a, par ailleurs, invité le comite international mémorial Thomas Sankara à sensibiliser la jeune génération sur les œuvres du héros de la Révolution afin qu’elle fasse sienne son idéal.

Pour sa part, le comité a souhaité que l’Etat du Burkina Faso institutionnalise la journée du 15 octobre pour qu’elle devienne une journée officielle.

En rappel, le capitaine Thomas Sankara a été assassiné le 15 octobre 1987 par un coup d’Etat qui porta l’ex-président Blaise Compaoré au pouvoir.

Celui-ci (Blaise Compaoré) a été à son tour chassé du pouvoir en fin octobre 2014 par une insurrection populaire.

Agence d’information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.