Dans le cadre de la célébration de la 2ème édition de la Semaine de l’Industrie Burkinabè (SIB), le ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Harouna Kaboré a convié la presse hier 18 novembre à une visite guidée des installations de l’unité industrielle DELICIO, installée à Koubri.

La Semaine de l’industrie burkinabè se déroule du 18 au 20 novembre 2019 à Ouagadougou sous le thème : « Promotion d’une industrialisation durable en Afrique de l’Ouest : quelle place pour l’industrie burkinabè dans le développement des chaines de valeurs sous régionales ? ».
Selon le ministre Kaboré, cette semaine a pour objectif de promouvoir les potentialités de notre pays en matière de transformations industrielles de nos matières premières afin d’offrir aux Burkinabè de quoi consommer ce que nous produisons. « Cette activité consiste, à la fois, à animer un panel autour d’une thématique centrale et des sous-thèmes, mais aussi, à organiser des visites d’unités industrielles pour encourager la transformation des matières premières locales », a t-il rappelé.

Les débats seront organisés autour de plusieurs thématiques : présentation du code des investissements ; promotion d’une industrialisation durable en Afrique de l’ouest : quelle place pour l’Industrie Burkinabè dans le développement des chaînes de valeurs sous régionales ; impact de la fraude sur les ambitions d’industrialisation du Burkina Faso : quelles mesures structurelles de lutte ?, etc.
Le ministre a invité les industriels et les potentiels investisseurs à s’approprier la Stratégie nationale d’industrialisation (SNI) afin de faire du Burkina Faso un pays industrialisé à l’horizon 2023. Il a assuré que le gouvernement jouera sa partition à travers les réformes nécessaires et des accompagnements, notamment, la lutte implacable contre la fraude, la mise en place de mécanismes de financement des industries, la promotion du patriotisme économique etc.
Pour ce qui est du site choisi pour la visite, la directrice adjointe de DELICIO, Kadiatou Traoré a indiqué qu’elle emploie environ 8O personnes et est capable de produire jusqu’à 1800/heure.

Située à Koubri, à une vingtaine de 20 Km de Ouagadougou, DELICIO est spécialisée dans la transformation de fruits dès sa mise en production en 2017.
"Cette visite du ministre en charge de l’industrie constitue un tremplin pour notre entreprise car elle va nous donner plus de visibilité auprès des consommateurs burkinabè", s’est-elle réjouie.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.