Les présidents des pays membres du G5 Sahel sont mis devant leurs responsabilités. Lors d’un point presse à l’occasion du sommet de l’OTAN qui se tient à Londres, le président français a déclaré aujourd’hui qu’il souhaite que les présidents de ces pays frappés par le terrorisme clarifient leur position quant à la présence des troupes françaises sur leur sol.
Ces derniers temps, des critiques émanant d’organisations de la société civile et d’hommes politiques ont dénoncé la présence des soldats français engagés dans la lutte contre le terrorisme. Manifestement irrité par ces critiques, Emmanuel Macron demande aux présidents de dire si oui ou non, ils souhaitent toujours la présence de militaires français sur leur sol." J’attends d’eux qu’ils clarifient et formalisent leurs demandes à l’égard de la France et de la communauté internationale .Je ne peux ni ne veux avoir des soldats français sur quelque sol du Sahel que ce soit à l’heure même que l’ambiguïté persiste à l’égard de mouvements antifrançais, parfois portée par des responsables politiques. C’est la raison pour laquelle j’ai invité à Pau le 16 décembre prochain les cinq chefs d’Etat africains impliqués dans le G5 Sahel, pour pouvoir apporter des réponses précises sur ces points ; leurs réponses sont aujourd’hui une condition nécessaire à notre maintien" », a t-il déclaré.
Réponse le 16 décembre prochain à Pau, dans le sud-ouest de la France où les 5 chefs d’Etat y sont conviés pour débattre du sujet.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.