La Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) a procédé au lancement du Projet de développement des connexions à l’électricité (PDCEL). Grâce à l’initiative qui passe ainsi à sa phase-pilote, les citoyens pourront être connectés au réseau électrique après paiement de 3 000 francs CFA (5 $). Le solde du coût de la connexion qui s’élève à 200 000 francs sera progressivement retenu sur les factures des clients sur une période maximale de 5 ans.

Cette première phase sera financée par la SONABEL, à hauteur de 12 milliards de francs (20 millions $). L’objectif est de connecter 50 000 nouveaux clients au réseau électrique dans les localités urbaines de Tenkodogo, Ouagadougou, Kaya, Bobo-Dioulasso, Koudougou et Ouahigouya.

À terme, le projet ambitionne de raccorder 250 000 nouveaux clients chaque année. L’objectif à moyen terme est de passer d’un taux d’électrification de moins de 30 % à 45 %.

ECOFIN

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.