Le chef-lieu de la région du Centre-Est, Tenkodogo a accueilli le 59è anniversaire de l’accession à l’indépendance de notre pays à la souveraineté nationale et internationale. Un anniversaire célébré dans la sobriété partout dans le pays conformément au souhait du président du Faso en raison de la situation sécuritaire marquée par les actes terroristes qui endeuillent les familles.

A Tenkogogo, la fête du 11 décembre a été marqué par un défilé militaire et civil, mais les armements et autres matériels militaires exhibés dans le passé.
Devant la tribune officielle où avait pris place le président du Faso, le premier ministre, Christophe Dabité, le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Chérif SY, son collègue de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale, Siméon Sawadogo et d’autres ministres, près de 5000 civils, 1000 forces militaires et paramilitaires et 500 troupes motorisées ont animé le défilé qui aura duré près de 3 heures.

Dans la région du Centre, c’est aussi dans la sobriété que la fête a été célébrée sur le Bld Charle de Gaulle. Présidé par la ministre de la Femme, de la famille, de la solidarité nationale et de l’action humanitaire, Laurence Marchal Iboudo, du gouverneur de la région et du maire de la commune de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé, le 11 décembre a été essentiellement marqué par des décorations de militaires et de civils, le défilé ayant été annulé au dernier moment.
Après son message radio-télévisé adressé hier soir à la nation, le président accordera ce soir une interview à la presse nationale.
Rendez-vous en 2020 pour le 60è anniversaire de l’indépendance du Burkina à Banfora pour les festivités nationales et à Saaba, pour la région du Centre.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.