« Paix et Stabilité pour le Développement Economique en Afrique", c’est autour de ce thème que les participants à la 47ème assemblée générale du Réseau libéral africain venu entre autres du Sénégal, de la Guinée, du Mali, ont planché du 13 au 15 février 2020.
Au terme de leurs travaux, ils ont adopté des résolutions dont une déclaration dans laquelle ils condamnent fermement les manœuvres du président guinée Alpha Condé visant à lui permettre de briguer un troisième mandat par l’adoption d’une nouvelle constitution. Des manœuvres rejetées par une bonne partie des Guinéens à travers des manifestations massives depuis plusieurs mois.
Les représentants d’environ 47 partis politiques d’obédience libérale ont pris part à cette assemblée générale à l’issue de laquelle, Maître Gilbert Ouédraogo, qui assurait l’intérim de la présidence, a été confirmé à son poste.
Au Burkina, la famille libérale rassemble l’ADF/RDA, l’Union pour le progrès et le changement et Le Faso Autrement.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.