Depuis le premier cas confirmé dans notre pays le 9 mars dernier, la pandémie du COVID-19 a provoqué 4 décès et touche, à la date du 23 mars, 114 personnes.
Face à la rapidité avec laquelle se propage le virus, le seul moyen de le contrer reste la prévention par la rupture de la chaîne de transmission.
C’est dans cette optique qu’après de larges concertations, la mairie de Ouagadougou, le gouvernorat de la région du Centre et les organisations de commerçants sont tombés d’accord pour fermer les grands marchés et yaars de la capitale à compter de demain 26 mars 2020. Soit 36 au total.
Cette décision a actée hier par un arrêté signé par le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé.

Du 23 au 24 mars 2020, la mairie de Ouagadougou a été en concertation avec les différentes faîtières des différents marchés et yaars de la ville de Ouagadougou. L’objectif de ces rencontres étant de s’accorder sur la fermeture d’un certain nombre de marchés, dits de grande affluence, afin de faire barrière au coronavirus qui ne cesse de gagner du terrain.
Voici la liste des marchés et yaars qui seront fermés dès demain 26 mars juqu’au 20 avril 2020.

1) Rood Woko,
2) le 10 yaar,
3) Sankar yaaré,
4) Le marché de Baskuy,
5) Zabre Daaga,
6) le marché de la cité an II,
7) le marché de Dassasgo,
8) le marché de Nabi yaar,
9) Toecin yaaré,
10) Pîssy Daaga,
11) Pagla yiri daaga,
12) Naab Raaga,
13) Laarlé yaar,
14) Gounghin yaar,
15) le marché du 15,
16) le marché de song naaba,
17) Oscar yaar,
18) Nagrhin Yaar,
19) Le marché de Bendogo,
20) Slmiyir yaar,
21) Tols yaar,
22) Katr yaar,
23) Karpala,
24) Théâtre Populaire,
25) Marché de la zone 1.
26) 15 yaar et les marché iténerents,
27) Simon Touega yaar,
28) El Nour yaar (arrondt 11)
29) Arb yaar (ar 4),
30) Laafi Yaar (arrondt 3)
31) Panampatin yaar,
32) Nioko yaar,
33) Pousghin yaar,
34) Bissighin Yaar et
35) Roums yaare
36) Autres marchés de bétail

Selon le gouverneur de la région du Centre, Sibiri de Issa Ouédraogo, les faîtières des différents marchés ont compris la nécessité de fermer les marchés pour rompre la chaîne de transmission du virus et se sont engagées à accompagner les autorités dans ce combat. "Nous allons échanger pour voir les dispositions à prendre pour que cette fermeture soit effective », a-t-il déclaré.
Quant au maire de la commune, Armand Béouindé, il a indiqué que les concertations se sont bien passées et après les mesures générales prises par le gouverneur, il revenait aux collectivités territoriales de prendre les arrêtés pour les mettre en application. " Nous avons réunis tous les acteurs du commerce, dont le président régional de la Chambre de commerce, le président du Conseil régional du Centre, les associations des marchés et yaars, etc., pour établir la liste des marchés et yaars à fermer en tenant compte de leur taille", a t-il confié aux journalistes. Afin que les mesures soient respectées, les Forces de sécurité ont été impliquées afin d’assurer aussi la sécurité des lieux. "L’objectif de la fermeture des gros marché, c’est d’éviter les grands regroupements », a déclaré le maire, les petits marchés de quartiers étant épargnés afin d’assurer l’approvisionnement quotidien de la population. Le premier magistrat de la capitale s’est voulu rassurant : « L’arrêté n’est pas inflexible et nous allons apprécier la situation pour apporter des adaptations et coller à la réalité", a t-il indiqué.
Président du Conseil national de l’économie informelle du Burkina, Salifou Nikiéma a assuré que sa structure est prête à accompagner la mise en oeuvre de ces mesures afin d’éviter que la maladie se propage. « Nous sommes tous conscients que la maladie est très problématique et c’est main dans la main qu’on vaincra cette maladie », a-t-il dit. Il a aussi demandé aux autorités de prendre des mesures d’accompagnement pour les commerçants qui ont des engagements auprès des institutions financières et bancaires.
Dans la soirée, au JT de la RTB, le maire a promis que les modalités de la location des boutiques de la commune pourraient être réévaluées dans ce sens.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.