Invité par le procureur de Matete pour une audition, mercredi 8 avril, le Directeur de cabinet du Chef de l’État congolais selon plusieurs sources concordantes a été placé sous mandat d’arrêt provisoire. Il a été conduit, au bout de 6 heures d’audition à la prison centrale de Makala.

Vital Kamerhe était auditionné par le procureur général près la Cour d’appel de Kinshasa-Matete. Ce début des auditions se rapporte aux enquêtes menées sur l’exécution du programme d’urgence des premiers 100 jours de pouvoir du Président de la République.

Le parquet cherche à obtenir de lui notamment des renseignements sur son rôle dans la passation des marchés, la procédure, le décaissement des fonds affectés aux travaux des saut-de-moutons et logements sociaux.

En attendant la poursuite de l’instruction, cette situation aura sans aucun doute des incidences politiques notamment au sein de la coalition au pouvoir.

Cependant ,la justice est aussi une étape importante dans la vie d’un homme public qui peut à travers cet épisode judiciaire laver son honneur. Car quoi qu’il en soit Vital Kamereh bénéficie jusqu’à preuve du contraire de la présomption d’innocence.

Financial Afrik

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.