Afin de faire face à la pénurie de sang, la cellule communale de lutte contre le Covid-19 de Ziniaré, pilotée par le maire de la commune, Pascal Compaoré a initié le 27 juin une journée don de sang au sein de la mairie. Objectif, récolté 100 poches de sang pour faire face à la période critique de hivernale.

A Ziniaré comme ailleurs dans d’autres communes burkinabè, le manque de sang dans les structure de santé est une préoccupation qui dure depuis des années. Peu de donneurs et beaucoup de demandeurs ! Pour y faire face, le maire de la commune de Ziniaré, Pascal Compaoré et son équipe ont lancé une opération de collecte de sang le 27 juin dernier, avec le soutien du Centre national de transfusion sanguine (CNTS) qui y a fait le déplacement, la cité de Naba Oubri n’en disposant pas.
Une opération plus que salutaire d’autant que les élèves, qui sont les gros donneurs de sang sont en vacances et que la pandémie du COVID-19 ne facilite pas les regroupements. Or, la saison des pluies qui s’installe est une période où la demande de sang est très forte en raison du paludisme qui frappe particulièrement les femmes enceintes et les enfants.

En prenant la tête des donneurs de sang d’un jour, le maire Pascal Compaoré a confié que l’objectif de l’opération était d’offrir au moins 100 poches de sang au CNTS. « Il ne faut pas hésiter à donner, il n y a rien de tel. Il faut regarder la finalité de l’acte que l’on pose », a expliqué le maire.
« Dans la chambre froide où nous gardons le sang, il n’y en a pratiquement plus. Pourtant,rien que dans la ville de Ouagadougou, il y a au moins 200 à 300 demandes de poches par jour et nous arrivons à satisfaire à peine 50% de la demande", a rappelé Ali Kaboré, attaché de santé en hémobiologie. Pour lui, bien évidemment, "cette initiative est vraiment la bienvenue et nous encourageons la population d’autres communes à en faire autant".

Pour le maire, cette première opération a été une réussite, la population ayant adhéré au projet. « Je suis venu soutenir la cellule communale dans cette belle initiative qui vise à sauver des vies", un donneur de sang.
Au total, 63 personnes volontaires des deux sexes ont répondu présentes dont 57 ont été prélevées.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.