Heureux sont ceux qui ont la vérité !

2017-05-22

Notre dernière publication a exposé un certain bonheur de l’ignorant et de la conscience qui vit dans l’illusion, qui traverse l’existence en occultant le questionnement sur la véritable nature du réel. L’homme heureux prétend ainsi avoir la vérité dans la certitude issue de sa vision et de son interprétation des choses du monde. Pourquoi ne pas (...)


Le bonheur est-il préférable à la vérité ?

2017-05-19

Avant toute chose, nous rappelons ici ce qu’une publication précédente avait mis en évidence que le bonheur est un état de sérénité, de quiétude, d’insouciance et de certitude. La conscience heureuse est une conscience posée, reposée et positionnée à l’abri du doute et de toute autre angoisse existentielle. Le bonheur, un l’état d’inconscience Présenté (...)


Pour être heureux, faut-il ignorer la vérité ?

2017-05-14

Voilà là une question concrète, une question hautement existentielle ; question cependant sans objet, pour tous ces quêteurs de connaissance et de sens qui ont peuplé l’histoire de l’humanité. Notre question est si importante qu’elle fut l’une de celles qui ont été évacuées, positivement, depuis l’envol antique de la pensée humaine. En effet, l’angoisse (...)


Critique positive de la séduction

2017-05-12

Notre publication précédente s’était chargée d’indiquer les pistes d’une critique négative du processus de la séduction. La séduction, y avions-nous écrit, fait partie intégrante des démarches qui visent à corrompre l’âme d’autrui, à influencer ses choix, ses goûts, ses jugements. Nous pouvons ici préciser que, dans la mythologie de beaucoup de civilisations, (...)


La séduction dans nos vies : approche critique !

2017-05-05

La séduction, avions nous écrit dans le premier volet de notre réflexion sur ce thème, est, sous un certain angle, une violation de la conscience d’autrui, une manipulation de sa personnalité. Comme disent les Africains, elle vise à « mettre l’eau à la bouche d’autrui », à créer en lui le désir, l’envie, l’attraction irrationnelle. Bien sûr, on peut séduire (...)


La séduction dans les médias et dans nos vies

2017-04-30

Le monde contemporain est par excellence un monde de séduction. En effet, par l’image et le son télédiffusés, par la publicité médiatisée, par le marketing de proximité, l’homme moderne est quotidiennement séduit par les professionnels de la communication. Dans tous les domaines de la vie, la séduction laisse voir, paradoxalement, son efficacité, alors (...)


Nos attitudes face au temps qui passe

2017-04-24

Notre dernière publication a mis en exergue nos sentiments d’humains face au temps. Le temps qui passe, le temps qui coule, de façon inexorable, irréversible et implacable, effraie notre conscience, de la même manière que le silence des espaces infinis effrayait Blaise Pascal ; il est source de désespoir, de désillusion. Fort heureusement, le même (...)


Une analyse de la cooccurrence des « grands candidats » de la présidentielle française dans les titres des publications récentes sur l’Internet francophone (période du 11 au 20 avril 2017) : quelles configurations de sens ?

2017-04-23

Alors que les Français ont commencé à voter pour le premier tour de de l’élection présidentielle française 2017, je voudrais partager avec vous deux configurations de sens issues de l’analyse des titres de publications francophones sur Internet mentionnant les cinq « grands candidats » que sont Emmanuel MACRON, Marine LE PEN, François FILLON, Jean-Luc (...)


Nos consciences face au temps qui passe

2017-04-18

Que le temps passe, cela ne fait l’objet d’aucun doute, nonobstant les spéculations de moult philosophes. Nous ne nous arrêterons donc ni sur Parménide d’Élée, ce grec des temps antiques, pour qui le temps n’est qu’une illusion, ni sur Platon qui pense que le temps n’est que « l’image mobile de l’éternité immobile ». Pour nous, le temps, c’est le devenir (...)


Discours de Paul Kaba THIEBA sur la situation de la Nation burkinabè : décryptage de la mise en scène et des univers thématiques structurants

2017-04-16

Le premier ministre du Burkina Faso, Monsieur Paul Kaba THIEBA, a livré le 14 avril 2017, un discours sur la situation de la Nation devant les députés de la 7ème législature du Burkina Faso. Ce discours du Chef du gouvernement burkinabè s’inscrit dans le cadre du contrôle de l’action gouvernementale, conformément à l’article 109 de la Constitution (...)