Mariages d’enfants : "Il faut que la police corrige les mineures qui couchent"

2019-05-14

En dépit des nombreuses campagnes de sensibilisation, les mariages de mineures sont toujours légion dans notre pays, avec un niveau de gravité selon les régions. Le quarté perdant étant composé du Sahel, la Boucle du Mouhoun, les Hauts Bassins et le Centre-Est Au Burkina Faso, 53% des femmes sont mariées avant l’âge de 18 ans et 10% avant l’âge de (...)


Mariage d’enfant : le cri de détresse de deux « jeunes épouses » !

2019-05-10

En poursuivant sa campagne de sensibilisation sur le mariage d’enfant dans la province des Banwa, la caravane de presse a fait une halte à 45 km de Dédougou, dans le Centre de Santé et de Promotion Sociale de Sanaba le mercredi 8 mai 2019. C’est une foule de femmes qui attendait les prestations des hommes et des femmes de santé venus offrir (...)


Burkina : un pays où 50% des femmes sont mariées avant 18 ans !

2019-05-05

Le Burkina Faso ainsi que six autres pays de la région ouest-africaine, (Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Bénin, Mauritanie, Niger) et le Tchad ont souscrit au projet « Autonomisation des femmes et dividende démographique au sahel (SWEDD) ». Financé par la Banque mondiale, il vise à accélérer la transition démographique afin de créer les conditions de la (...)


Mariage précoce des jeunes filles : l’Unicef initie le concept "Ne m’appelez pas madame"

2019-03-11

Afin d’obtenir de l’exécutif l’adoption de textes contre les mariages précoces, l’Unicef a lancé la 6 mars dernier au palais des sports de Ouag2000, une campagne de sensibilisation à travers le concept "Ne m’appelez pas Madame". C’était en présence de l’épouse du chef de l’Etat Sika Kaboré, du ministre de l’Education nationale et de la représentante (...)


Le sort et l’essor des femmes dans la république

2019-03-11

Par ce thème, nous interrompons la progression précédemment annoncée de notre réflexion, pour faire, ici, le point de l’évolution du statut de la femme à travers les mutations politiques qui ont conduit au surgissement de la république dans l’histoire de l’humanité. Ce choix, tout en étant libre, a été suggéré par l’actualité qui vient d’être marquée par (...)


8 mars : Les femmes peuvent contrer efficacement la radicalisation et l’extrémisme violent au Burkina Faso (Sika Kaboré)

2019-03-09

La Première dame Sika Kaboré a affirmé vendredi, que « les femmes sont des porteuses de solutions efficaces contre la radicalisation et l’extrémisme violent » qui endeuillent le Burkina Faso depuis 2016. « Trop souvent confinées dans le rôle passif de simples victimes, les femmes sont pourtant porteuses d’initiatives et de solutions efficaces contre (...)


8 Mars 2019 : Le message des femmes de l’UPC

2019-03-08

A l’occasion de la Journée internationale des droits de la femme, a adressé un message à toutes les femmes dans lequel il estime que "la femme est le socle du développement, une partenaire de l’homme" et propose la création d’une banque dédiée aux femmes Femmes et filles du Burkina Faso, Chères concitoyennes et chers concitoyens, Le Burkina Faso, (...)


Journée internationale de la femme : le message de la ministre Marshall Ilboudo

2019-03-06

« Contribution de la femme à l’édification d’un Burkina Faso de sécurité, de paix et de cohésion sociale », c’est sous ce thème que sera célébrée la Journée internationale de la femme dans notre pays. Un thème qui vise à "mettre en exergue le rôle et la place de la femme dans le processus de maintien de la paix dans notre pays", selon la ministre de la Femme, (...)


Le Burkina Faso commémore le 20 février la 16ème Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines

2019-02-15

La commémoration de la 16ème Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines (MGF) se tiendra dans la commune de Ouagadougou le 20 février 2019, sous le thème "Traduire les décisions politiques en actions concrètes à la base pour accélérer l’atteinte de la tolérance zéro aux mutilations génitales féminines en 2030", (...)


Genre : "si rien n’est fait, 50 millions de femmes et de jeunes filles seront victimes mutilations génitales d’ici 2030 (Président du Faso)

2019-02-13

Présent à Adis-Abéba pour le 32è Sommet de l’Union africaine, le président du Faso a participé à un Petit-déjeuner consacré aux Mutilations génitales féminines, "des violences faites aux femmes et aux filles" selon lui. Mesdames et Messieurs les Ministres Madame le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme Honorables invités Mesdames et (...)