Education : "L’Etat doit garantir à tous les enfants une éducation de qualité ! " (UPC)

2017-12-28

Face à la crise qui frappe le système éducatif burkinabè, l’UPC demande à l’Etat d’engager "sans délai un dialogue franc, constructif et objectif sur les points essentiels minima définis par les travailleurs de l’éducation pour une sortie express de la présente crise" Notre système éducatif est en souffrance ! Il a non seulement des insuffisances qui (...)


Voici le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur le système d’enseignement au Burkina Faso

2017-12-27

Alors que le système éducatif burkinabè est en crise avec des perturbations dans le fonctionnement normal des cours dans le primaire et le secondaire, que les syndicats annoncent une grève début janvier visant à obtenir la satisfaction de leur plateforme revendicative, que des partenaires au développement s’interrogent se concertent pour réévaluer (...)


Universités publiques de Ouagadougou : l’Aneb suspend son mot d’ordre de grève

2017-12-22

L’Association nationale des étudiants burkinabè (Aneb), section de Ouagadougou a décidé de suspendre de mot d’ordre de grève de 48 heures qui était prévu initialement les 21 et 22 décembre 2017. Ce débrayage entrait dans le cadre de leur lutte pour la levée de la sanction disciplinaire contre leur militant Bahan Yenilo. Selon le communiqué ci-dessous (...)


Education : l’ANEB a levé son mot d’ordre de grève

2017-12-20

Comme nous l’annoncions hier, l’Association nationale des étudiants burkinabè (ANEB) a levé son mot d’ordre de grève prévu les 21 et 22 décembre. La décision a été prise cet après-midi à l’issue d’une assemblée générale. C’est le résultat d’une médiation principalement menée par l’Union nationale des associations des parents d’élèves du secondaires et du supérieur (...)


Exclusif : vers la levée des sanctions contre Bahan Yenilo

2017-12-19

Les sanctions infligées à l’étudiant en deuxième année au département Lettres, art et communication (LAC) vont-elles être levées ? Tout porte à croire que oui. De bonnes sources, Kaceto.net a appris que Bahan Yénilo, qui avait catégoriquement refusé de présenter ses excuses à son camarade et à l’administration universitaire suite à l’altercation qu’il (...)


Éducation : « Online training centre » forme des experts et spécialistes dans le domaine des projets

2017-12-18

C’est un séminaire qui s’est tenu durant 5 jours au cours duquel, les participants ont reçu des formations dans le domaine de l’évaluation et suivi des projets. Au total neuf (9) pays dont le Ghana, le Burundi, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo (RDC), le Bénin, le Togo, le Niger et le Mali y ont pris part. Trois (...)


Grève à l’université : "On a voulu sanctionner une jeunesse qui veut que l’on se penche sur ses problèmes"

2017-12-18

Alors que l’ANEB a lancé un ultimatum jusqu’au 20 décembre pour lever la sanction qui frappe un de ses membres, la Fédération des Syndicats nationaux des travailleurs de l’éducation et de la recherche (F-SYNTER) lui exprime son soutien et demande à l’Etat d’accéder à sa requête L’histoire se répète : depuis quelques jours l’Université de (...)


Voici la déclaration liminaire de l’UNAPES-B lue par Hector Ouédraogo lors de la conférence de presse animée hier 14 décembre

2017-12-15

UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS BURKINA FASO DES PARENTS D’ELEVES DU SECONDAIRE UNITE-PROGRES-JUSTICE ET DU SUPERIEUR DU BURKINA (UNAPES B) 08 BP : 11 309 OUAGADOUGOU 08 Tél :(00226) 70726200/66726200/78200484 E-mail : hectorito39@hotmail.com BURKINA FASO ……………………………… SECRETARIAT EXECUTIF (...)


Situation de l’éducation au Burkina Faso : L’UNAPES-B donne de la voix !

2017-12-15

Depuis fin novembre, le secteur de l’éducation au Burkina Faso est fortement perturbé : grèves, manifestations, sit-in, suspension des évaluations, etc. face à cette situation, l’Union nationale des associations des parents d’élèves du secondaire et du supérieur du Burkina (UNAPES-B) a rencontré les hommes de média jeudi 14 décembre matin à Ouagadougou (...)


Répression des élèves à Tita : les syndicats condamnent "cette violence inouïe, gratuite et disproportionnée"

2017-12-10

Sortis manifester leur soutien à leurs professeurs en lutte pour l’amélioration de leurs conditions de travail, des élèves de Titat, dans le Sanguié ont été violemment réprimés par les forces de l’ordre de sécurité. Un collectif de syndicats de l’éducation nationale s’en indigne ! C’est avec consternation et indignation que la coordination des syndicats (...)