Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, procédera ce vendredi 29 mars 2019 à Ouagadougou, au lancement officiel des activités de la Banque agricole du Faso (BADF).

La création d’une banque agricole est une promesse du chef de l’Etat et occupe une place de choix dans la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES). Une promesse tenue, qui offre une solution aux problèmes d’accès aux crédits des acteurs du monde rural. Le président Roch Marc Christian Kaboré montre ainsi, sa volonté affichée de faire de l’agriculture un secteur incontournable dans sa politique de relance de l’économie nationale, par l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire.

La BADF a ainsi pour objectif majeur de réaliser toutes opérations de banque, de nature à promouvoir le développement du monde rural au Burkina Faso, notamment en matière de production agricole, animale, forestière, et en matière de pêche, d’artisanat, d’habitat, d’infrastructures, de transport, d’agro-industrie et de commercialisation de produits et services découlant de ces secteurs d’activités.
La Banque agricole du Faso ambitionne la fourniture à sa clientèle cible que sont les acteurs du monde rural, ceux de la chaîne de valeur, et les promoteurs des autres secteurs de l’économie, une large gamme de services financiers adaptés à ses besoins.
Son capital est de 14 277 570 000 FCFA, avec pour principaux actionnaires, les acteurs du monde rural, des sociétés d’État, des sociétés privées et autres personnes morales, ainsi que des particuliers (personnes physiques).

Direction de la communication de la présidence du Faso

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.