Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience, cet après-midi, une délégation des ministres en charge de l’intégration et du commerce des pays membres de la CEDEAO.

Les ministres ont rendu compte des conclusions auxquelles a abouti la rencontre de Ouagadougou, tenue les 14 et 15 février 2020, et relative à la fermeture des frontières du Nigeria avec ses voisins.
« Nous avons examiné les recommandations faites par des experts qui ont travaillé sur la base des conclusions des différentes réunions et du comité tripartite, des constatations faites par la Task Force et sur la base de l’ensemble des recommandations qui leur ont été faites. Et nous venons donc de lui faire le point », a indiqué, le chef de la délégation, Paul Robert Tiendrebéogo, ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’Extérieur.
Selon lui, le chef de l’Etat leur a donné des orientations et a pris l’engagement d’examiner ces recommandations, dans le sens du mandat que lui ont confié ses pairs de la CEDEAO, qui est d’engager des discussions afin de trouver des solutions pour la réouverture des frontières du Nigeria fermées depuis août 2019.

Direction de la communication de la présidence du Faso

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.