Genre : le slam pour sensibiliser sur la planification familiale

2018-12-06

Dans le cadre du projet « autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel », la cité de Sya a abrité le 17 octobre dernier la cérémonie de lancement de la compétition dénommée « Je slame pour la Planification Familiale ». Cette compétition qui entre en droite ligne avec la lutte contre les grossesses non désirées des jeunes filles, s’est (...)


Le mariage précoce des filles coûte environ 63 milliards $ à l’Afrique

2018-11-27

Soixante trois milliards (63) milliards de dollars ! C’est la facture du manque à gagner que supporte le continent du fait que le tiers des filles qui s’y marient le font avant 18 ans, selon un rapport de la Banque mondiale. La pratique du mariage des enfants coûtera des dizaines de milliards de dollars aux pays africains, indique un nouveau (...)


Grossesses en milieu scolaire : « les filles de Tenkodogo aiment trop l’argent » (Ouandaogo Mohamed)

2018-11-12

La dernière étape de la compétition "je slam pour la planification familiale" s’est déroulée le 9 novembre dernier à Tenkodogo, dans le Centre-Est, une région où le taux de grossesses nom désirées en milieu scolaire est le plus élevé. Pourquoi une telle particularité ? Tentative d’explication. Le taux de grossesse en milieu scolaire dans le Centre-Est (...)


Genre : La persistance des inégalités hommes-femmes plombe le développement de l’Afrique

2018-11-05

Il y a plus de 15 ans, le 11 juillet 2003, l’Union africaine (UA) adoptait le « Protocole à la Charte africaine des droits de l’Homme et des peuples relatif aux droits des femmes en Afrique ». Son but, combattre les inégalités hommes-femmes. Bien que plusieurs pays l’aient ratifié, le texte réglementaire n’a pas vraiment fait avancer l’autonomisation (...)


"Nous n’allons plus nous taire" (Plateforme Gagner avec les femmes)

2018-10-29

Malgré la loi sur le quota genre de 30%, les campagnes de sensibilisation et de plaidoyers menées par des associations féminines, la présence des femmes dans les instances de décision demeure très faible. La Plateforme "Gagner avec les femmes au Burkina" (GF-BF), a décidé de prendre le taureau par les cornes pour que les femmes aient réellement droit (...)


Burkina : Des experts s’engagent à lutter contre la pratique de l’excision

2018-10-23

La conférence internationale sur les mutilations génitales féminines (MGF) a ouvert ses travaux lundi, dans la capitale burkinabè, au cours desquels, les experts se sont engagés à renforcer les stratégies spécifiques de lutte pour l’élimination de l’excision. « Cette rencontre permettra de consolider l’engagement politique mondial, de renforcer (...)


Quota genre au Burkina : Réflexion sur une meilleure participation des femmes aux élections

2018-10-18

Le Caucus genre de L’Assemblée nationale et le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille (MFSNF) ont échangé hier mardi, sur la relecture de la loi quota genre, pour une meilleure participation des femmes aux scrutins législatifs et municipaux du pays, rapporte le quotidien d’Etat « Sidwaya ». Selon le journal public « (...)


Dans le village Lubanda, dans l’ancien Katanga, ce sont les femmes qui décident de tout

2018-10-08

Elles se sont unies, elles ont pris leur destin en main, et au final, ce sont elles qui dirigent et qui exigent des hommes un meilleur sens des responsabilités. Les femmes des ethnies Bemba et Tabwa que j’ai rencontrées sont celles qui décident de tout dans le village Lubanda, dans l’ancien Katanga. Elles sont même plus craintes que les hommes. (...)


Planification familiale : les journalistes à l’école de Marie stopes Burkina

2018-09-29

Une Formation des hommes et femmes de média sur la planification familiale a été initiée par l’ONG Marie Stopes Burkina Faso dans le cadre de la journée internationale de la contraception célébrée chaque 26 septembre. C’est la ville de Koudougou qui abrité la manifestation. La cérémonie d’ouverture de cette session a eu lieu en présence des autorités (...)


La pieuse et la belle, ou l’histoire à plusieurs centaines de millions de dollars, des mèches indiennes en Afrique

2018-09-24

La question est de savoir quel est le lien qui existe entre une femme pieuse en Inde et une femme africaine en quête de cheveux réunissant beauté et qualité ? En réalité, ces deux motivations opposées ont donné lieu à un business qui coûte à l’Afrique des centaines de millions de dollars. Tout commence vers les années 1940, lorsque des Sud-coréens (...)