La Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) a maintenu vendredi, la suspension des évaluations, en attendant la reprise des négociations la semaine prochaine avec le gouvernement.

« Nous nous sommes convenus avec le Premier ministre (Paul Kaba Thiéba) de reprendre les négociations dès la semaine prochaine. Quant aux évaluations, elles sont toujours suspendues », a indiqué vendredi Bonaventure Belem.

Le coordinateur de la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) s’adressait à des journalistes après une rencontre avec M. Thiéba.

M.Belem a ajouté que la qualité des débats qu’ils vont s’ouvrir la semaine prochaine avec le gouvernement, pourra déterminer les nouvelles directives à prendre par sa structure.

D’après lui, la rencontre visait à échanger afin de relancer le dialogue rompu depuis un certain temps avec le gouvernement et non de lever le mot d’ordre de grève.

En rappel, la CNSE a signé un protocole d’accord avec le gouvernement en janvier 2018, mettant fin à quatre mois de perturbations.

En début décembre 2018, elle a suspendu les évaluations dans les classes pour protester contre la lenteur observée dans la mise en œuvre des accords.

« L’objectif de cette rencontre est de rechercher des solutions idoines aux préoccupations des syndicats pour la bonne marche de l’année scolaire », a dit le ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation Stanislas Ouaro.

Il a indiqué que sur les 56 points du protocole d’accord de janvier 2018, 21 ont été mis en œuvre.

M. Ouaro a par ailleurs assuré que le gouvernement se planchera sur l’amélioration du statut revendiqué par le syndicat.

Agence d’Information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.