En vue de préparer les prochaines échéances électorales et de permettre aux Burkinabè de l’extérieur de pouvoir voter, une mission consulaire conjointe dépêchée par les ministères de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur (MIABE), de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la Cohésion sociale, puis de la Justice est arrivée hier 22 avril à Abidjan.
Répartie en cinq équipes, dont deux à Abidjan, deux à Soubré et une à Bouaké, la mission y séjournera durant trois (3) semaines et s’emploiera à délivrer à nos compatriotes les documents officiels d’identification indispensables pour prendre part aux votes, notamment le référendum et la présidentielle.
La loi portant nouveau code électoral adoptée à l’Assemblée nationale le 30 juillet 2018 et qui avait suscité une vive polémique a retenu la carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) et le passeport biométrique, mais pas la carte consulaire, comme documents officiels de votation.
A charge pour l’exécutif de tout mettre en oeuvre afin que tous les Burkinabè de l’extérieur puissent enfin jouir pleinement de leur droit à la citoyenneté.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.