Garçons et filles en tenue sportive, regroupés par disciplines autour des examinateurs, c’est le décor qu’offrait le lycée Phillipe Zinda Kaboré ce 10 mai au matin. C’est le début des épreuves sportives du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) au Burkina.

"Tout se déroule très bien car nous avons de bons candidats", nous confie Mariam Kaboré, enseignante d’épreuve Physique et sportive (EPS), entourée de candidats. "Les garçons lancent le poids de 4kg et les filles celui de 3kg" explique t-elle. Mais il ne suffit pas de lancer le poids , il y a un règlement qui interdit de sortir par devant le démi cercle dans lequel on se tient pour lancer le poids.

Le Jury numéro 1 compte 251 candidats qui devront passer plusieurs disciplines que sont les courses de vitesse et d’endurance, la gymnastique, le lancer de poids et les sauts en longueur et triple saut.

Le saut en hauteur pour sa part a été supprimé des établissements parce que trop risqué pour les élèves, nous explique l’enseignant Toé Boureima qui s’occupe des sauts. " Normalement le saut en hauteur se fait sur des matelas, sinon les élèves qui sautent haut peuvent se casser le bras en retombant. Il y a déjà eu beaucoup de cas malheureux dans les années passées", nous explique t-il.

Les candidats quand à eux se sont déclarés confiants, beaucoup disent s’être entraînés tous les soirs durant le mois passé.

Bonne chance à tous les candidats.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.