Une Formation des hommes et femmes de média sur la planification familiale a été initiée par l’ONG Marie Stopes Burkina Faso dans le cadre de la journée internationale de la contraception célébrée chaque 26 septembre. C’est la ville de Koudougou qui abrité la manifestation.

La cérémonie d’ouverture de cette session a eu lieu en présence des autorités de la région dont le représentant du gouverneur du Centre-ouest, ainsi que le représentant du maire de la ville de Koudougou. Ont également pris part à cette session de formation, les représentants des différents organes de presse du Burkina ainsi que des acteurs de la santé et de l’éducation.
Dans son mot de bienvenue, le représentant du maire de la ville de Koudougou, s’est dit honoré du choix porté sur sa ville pour abriter cette célébration. La deuxième allocution était celle du représentant du gouverneur de la région du centre, Sayouba Sawadogo. Il a transmis les salutations du gouverneur de la région avant de souligner l’importance de la planification familiale pour les ménages. Pour lui, planifier les naissances, « c’est un moyen d’assurer un bien-être à sa famille ». Il a émis le souhait que cette formation au profit des journalistes parvienne à faire entendre ceux-là qui sont toujours réticents quant à l’adoption de la planification familiale.
Après l’ouverture officielle de l’atelier, s’en est suivi une communication livrée par le représentant résidant de Marie Stopes Burkina (MS_BF) Georges Coulibaly. Il a indiqué que l’ONG œuvre dans le domaine de la santé de la reproduction, fournit des services de haute qualité en planification familiale à travers différents canaux d’offres de services. « Présentes dans 12 régions du Burkina Faso, les équipes de MS-BF apportent aux populations les plus vulnérables et défavorisées l’accès et l’équité en méthodes de planification familiale de leur choix et autres services en santé de la reproduction. Marie Stopes utilise des stratégies qui ont fait leurs preuves dans d’autres domaines pour promouvoir l’utilisation de la PF notamment le marketing » a-t-il déclaré.
A ce sujet, il fait savoir que depuis 2009, l’utilisation de la planification par les Burkinabè évolue de façon croissante.


La deuxième communication a été faite par le Dr Boubacar Sawadogo, directeur assurance de Marie Stopes Burkina Faso. Il a montré le fonctionnement de l’appareil génital féminin, suivi de démonstrations du port des préservatifs masculins et féminins. C’est sur la présentation des différentes méthodes contraceptives ainsi que l’avantage de la contraception de façon générale pour la santé que le docteur a orienté sa communication. Il a informé l’assistance qu’il existe différentes méthodes contraceptives : les méthodes de courte durée (préservatif, injectable, pilules), les méthodes de longue durée, (implants, stérilet) et les méthodes définitives (vasectomie, ligature des trompes). Il existe aussi certaines méthodes dites traditionnelles (abstinence totale, séparation de l’homme et de la femme, cordelette magique).
Sur les avantages de la PF, il a confié que « la PF contribue à la réduction de la mortalité maternelle et néonatale" Si les besoins non satisfaits en PF étaient totalement couverts, la mortalité maternelle serait réduite de 67% et les décès néonatales de 77%.
La PF présente d’autres avantages pour la santé en ce qu’elle assure une protection contre certaines maladies (IST/VIH-SIDA, kystes fonctionnels de l’ovaire et certains cancers tels que le cancer de l’endomètre, le cancer de l’ovaire.
Pour terminer, il a rassuré sur l’efficacité de ces méthodes contraceptives en indiquant que « le préservatif masculin par exemple est efficace à 85% et celui féminin 79%. »
Avant la fin de sa communication, le Dr a précisé qu’en ce qui concerne l’avortement proprement dite, l’ONG "Marie Stopes" s’appuie sur les lois du pays dans lequel elle se trouve. En d’autres termes, l’avortement étant interdit au Burkina Faso, Marie Stopes n’en fait donc pas sa promotion et ne l’encourage pas.
Le mot de clôture de la formation a été prononcé par Mariam Dialla/ZONGO, représentante du représentant résident de Marie Stopes. Elle a remercié les journalistes pour leur participation à l’atelier et espère compter sur eux pour une large explication du bien fondé de la planification familiale.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.