Dans le cadre de la prise en compte des préoccupations de la population dans l’élaboration du budget participatif 2019, le conseil municipal de la commune de Ziniaré était le 08 octobre 2018 à Sawana, à 17 km de Ziniaré. Dans cette localité, le 2è adjoint au maire de la commune, Mouni Zongo s’est entretenu avec sept villages pour rendre compte des actions qui ont été menées par le maire depuis sa prise de fonction, ensuite interroger la population sur ses besoins et l’inciter à participer à l’élaboration du budget 2019.

Koulgandgo, Boulba, Nakamtenga 2, Sawana, Bèta, Mouhiti et Ziga, sont les villages qui ont répondu présents à l’invitation du 2è adjoint. Au nom de la redevabilité, la transparence, l’information du citoyen sur la gestion des affaires communales, le conseil municipal a échangé longuement avec les habitants de ces localités en vue de constituer une base solide et réelle de leurs priorités.
Dès l’entame de la rencontre, le deuxième adjoint a tenu à rappeler les principes de la gouvernance du maire de la commune, Pascal Compaoré : « Transparence, honnêteté, participation de la population, devoir de recevabilité ». Le deuxième adjoint a cité les réalisations faites depuis le début du mandat du maire Pascal Compaoré, notamment "la construction de salles de classes, d’hôpitaux, de dépôts pharmaceutiques, de forages, le bitumage de voies, l’achat d’engins au profit des populations, etc."

Il s’est ensuite tourné vers les représentants des différents villages présents pour qu’ils lui fassent part des besoins urgents et surtout, ceux qui ont trait à la santé, l’eau potable, la jeunesse, l’école et la femme, a-t-il précisé. Chaque représentant a donc énuméré les préoccupations de son village, et celles qui revenaient le plus souvent portaient sur la construction de classes, de centres médicaux supplémentaires, la construction de barrages, les demandes d’octroi de crédits à la jeunesse et aux femmes ainsi que des maisons de jeunes.
Cet exercice démocratique achevé, le deuxième adjoint au maire a rappelé que toutes les actions de la mairie sont faites en fonction du budget adopté. A ce sujet, il a déclaré que la population elle-même est un acteur qui contribue aux recettes de la commune par l’achat des timbres, le paiement de taxes et d’impôts etc.
A la fin de l’entretien, Mouni Zongo s’est réjouit des échanges et surtout du fait que la population a compris qu’elle doit s’impliquer activement afin que le budget de la commune de Ziniaré gestion 2019 soit consistant.


C’est le même sentiment que partage Soon Naaba de Boulga, qui s’est dit rassuré après l’explication du 2è adjoint et du contenu des discussions. « L’exposé du maire nous a beaucoup plus. Nous avons compris que tout ce qu’ils font, c’est dans l’intérêt de la commune et nous saluons cela », a t-il déclaré. Derra Adama, représentant des jeunes apprécie l’initiative du conseil municipal qui s’est plié au devoir de redevabilité et félicite le maire pour les actions déjà menées au profit des populations

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.