Plus que 24 heures avant que les rideaux ne tombent définitivement sur la 15 ème édition du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou(SIAO). Moment parfois décisif pour les artisans et les visiteurs de faire de bonnes affaires et repartir avec des souvenir de ce salon. Dans le pavillon Arc-en-ciel, les stands réservés aux régions ne désemplissent pas.

Chose promise, chose due ! Le gouvernement a bel et bien mis à la disposition des 13 régions du Burkina un pavillon pour leur permettre de faire la promotion de leurs produits et vendre leur image. Un prix a même été décerné au meilleur stand pour sa présentation et sa décoration ainsi que les articles qui y sont exposés. Dans la soirée du vendredi 02 novembre, c’est le stand de la région des Cascades qui a été primé par le Jury. Yigo/ Coulibaly Awa, alias Tantie Rebecca, représentante du stand de la région est très émue par la distinction faite à sa région et remercie mille fois ceux qui ont eu cette initiative.

Ce qui a valu aux Cascades cette première place ? Un ensemble d’éléments qui donne à voir ce que la région contient. "A l’intérieur du stand, l’image de la région des Cascades est présente, la vannerie que nous avons présentée est constituée de modèles qui ne sont pas sur la place du marché. Dans la décoration, nous avons trois drapeaux dont celui du Burkina Faso, le Canada et Madagascar. Les produits exposés sont les sculptures, les sacs à dos, le beurre de karité, le bandji, la vannerie, les pagnes tissés, les mangues séchés, etc., le sol est tapissé par nos nappes traditionnelles", explique Tantie Rebecca.
Les articles pour enfants et le couscous de maïs proposés par la région ont remporté des prix d’une valeur de 1. 5OO.OOOfcfa. « Merci au président de l’assemblée nationale pour cette initiative parce que les stands coûtent chers et grâce à son soutien, nous avons pu présenter nos produits et montrer au monde entier ce que nous savons faire", commente t-elle.


Son voisin d’à côté, Tiendrebéogo Boubacar représentant du Plateau Central félicite aussi l’initiative qui lui a permis d’exposer ses œuvres totalement produites à la main et sur place. « Notre stand est composé d’articles de qualité. Nous avons des calebasses, des vêtements traditionnels, des articles fait à base de bronze", vante t-il son affaire, et confie que le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Alpha Barry qui a fait un tour au Siao mercredi s’est montré très intéressé par ses articles, ce qui montre bien qu’il présente des produits de haute qualité.
Boubacar Tiendrebéogo confit ne pas savoir quels sont les critères de sélection des meilleurs stands mais déclare être persuadé qu’il fait partie des meilleurs.
Le stand dont Sosthène Ouédraogo a la charge est celui de la Région du Centre. Ici, on a mis en exergue la chefferie mossi avec la peinture des rois, à commencer par le Mogho Naaba. "Nous voulons à travers cette présentation permettre aux enfants d’avoir une culture générale sur le royaume mossi et sur le Burkina. Nous avons des statuettes de la princesse Yennenga, des épées, des arcs, etc », détaille t-il.

Pour sa part, Kaboré Hamidou, chargé de promotion du stand de Kouritenga se plaint du peu d’affluence comparativement aux éditions précédentes. « On se demande vraiment ce qui se passe. Est-ce à cause de la cherté de la vie ? », s’interroge t-il. Son stand contient de quoi satisfaire la curiosité des visiteurs et satisfaire ceux qui veulent faire des affaires : produits de pain de singe en bonbon, viande séchée faite maison, pagnes tissés, il ne reste plus que 24 heures pour les retardataires pour y faire des emplettes.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.