Le président de la République de Côte d’Ivoire Alassane Ouattara a appelé vendredi, à la mutualisation des moyens de défense pour contrer l’insécurité dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

« Pour assurer l’efficacité des dispositifs mis en place et garantir la sécurité de nos populations, les Etats-membres de l’union NLDR (Union économique et monétaire ouest-africaine) devront accroitre la coopération sécuritaire et mutualiser les moyens de défense », a déclaré le président de la République de la Côte d’Ivoire par ailleurs président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement (CCEG) de l’UEMOA.

Alassane Ouattara s’exprimait vendredi à l’occasion de l’ouverture de la 21e session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’union.

En 2018, le chef de l’Etat ivoirien avait déjà que la situation sécuritaire dans l’Union a mis à mal, la mise en œuvre de plusieurs projets communautaires.

Toutefois, il s’est réjoui de constater que les actions entreprises par les Etats ont porté fruit face à cette insécurité « préoccupante ».

« Je me félicite de la riposte opérée par les forces armées nationales avec l’appui des troupes sous-régionales et de la communauté internationale », a-t-il confié.

M. Ouattara faisait allusion aux récentes opérations conjointes menées par le Burkina Faso, le Mali, le Niger, la France et les Etats-Unis dans la bande sahélienne contre des terroristes.

La 21e session ordinaire des CCEG à laquelle a pris part le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et ses pairs de l’espace UEMOA, s’est planchée sur le rapport sur l’état de l’Union en 2018, le rapport général de la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires, édition 2018 ainsi que l’état de la mise en œuvre des grands chantiers.

La rencontre est intervenue au lendemain de la commémoration du 25e anniversaire de la création de l’Union, le 10 janvier 1994.

Agence d’information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.