Le président sortant de la Fédération burkinabè de football (FBF), le colonel Sita Sangaré est candidat à sa propre succession. Il annoncé sa candidature le dimanche lors d’une conférence de presse. Après le secrétaire général de la Fédération, Bertrand Kaboré, qui a démissionné de son poste pour être candidat, l’ancien international Kassoum Ouédraogo dit Zico et André Bado, la candidature du président sortant porte désormais le nombre de prétendants à quatre. D’autres candidatures pourraient se déclarer dans les jours à venir, preuve que la gestion du football burkinabè aiguise les appétits. « Notre cause est commune, à savoir le développement de notre football national. Nous sommes porteurs depuis 4 ans d’un objectif collectif, d’une ambition collective, capable d’amener notre football vers des lendemains meilleurs, sa professionnalisation », a déclaré Sita Sangaré, également magistrat militaire.

Alors que l’ex SG lui demande de démissionner de son poste, le patron du football burkinabè a expliqué le projet qu’il entend désormais porter durant les quatre prochaines années : consolider les acquis, promouvoir le football burkinabè et assurer la relève. Il compte également renforcer les capacités des arbitres burkinabè, ainsi que des acteurs dans l’ombre.

Autre projet du président candidat : rehausser le niveau du foot féminin qui peine à s’exprimer et est très mal connu. Contrairement à d’autres pays comme le Cameroun, le Mali, la Côte d’Ivoire où le niveau du foot féminin est assez élevé, le nôtre demeure pour l’instant très bas.

C’est le 10 novembre prochain à Koudougou qu’aura lieu l’élection du bureau exécutif de la FBF pour un mandat de 4 ans.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.