Depuis le 3 octobre, la commune de Ziniaré a initié des sorties dans les villages et secteurs dans le cadre de l’élaboration du budget primitif de façon participative.
La synthèse de ces rencontres citoyennes a eu lieu hier 11 octobre 2018 à Ziniaré.

Après l’option faite de préparer un budget participatif, la commune de Ziniaré a formé trois (03) équipes composées de quinze (15) membres. Ces trois équipes se sont rendues sur dix (10) sites qui regroupent les cinquante trois (53) villages et les cinq (05) secteurs de la commune. Selon le maire de la commune de Ziniaré, Pascal Compaoré, ces sorties de terrain ont permis de discuter avec les habitants des différents villages pour connaitre d’abord les villages ainsi que leurs réalités afin de récolter les besoins prioritaires des habitants. « Mais il n’était pas seulement question de collecter les besoins prioritaires au cours de cette sortie » a-t-il mentionné. D’autres éléments ont été évoqués comme le recouvrement des recettes et la délimitation des domaines d’intervention de la mairie, la collaboration entre la population et les forces de défense et de sécurité. Ce qui a suscité l’intérêt de la population vis-à-vis des activités qui se mènent dans la commune.
Lors de ces visites, des acquis ont été enregistrés. « Il faut dire que cette sortie a permis de renouer la confiance entre la population et le conseil municipal d’une part, et d’autre part, entre la population et le président du Conseil villageois de développement (CVD) », a confié Pascal Compaoré. Le maire de Ziniaré et son équipe se disent fiers de l’engagement de la population à s’impliquer et à contribuer pour le fonctionnement et le développement de la commune. « En ce qui concerne l’élaboration du budget primitif de façon participative, il faut dire que la commune de Ziniaré a réussi son exercice à travers la manière dont les choses se sont déroulées » a indiqué le coordonnateur du Programme d’appui au développement territorial (PADT), James Dabiré. Et d’ajouter que cet exercice d’apprentissage qu’est l’élaboration du budget participatif a atteint son objectif, autorités comme populations ayant appris et retenu quelque chose, c’est les besoins prioritaires des citoyens de la commune
Le conseil municipal s’est engagé à travailler avec la population pour l’amélioration de ses conditions de vie et c’est la raison pour laquelle, les besoins recensés lors des tournées ont été synthétisés.
Pour le maire, les priorités sont diverses et plurielles parce que tous les secteurs ont été pris en compte. "Pour cette année, nous avons échangé essentiellement sur les investissements et parmi les besoins prioritaires, il y a, entre autres, la réalisation des forages, des plaidoiries pour l’eau et l’ouverture des routes, l’installation des moulins, la réhabilitation des écoles et des CSPS, la construction et l’équipement des collèges et des centres de santé".
Les équipes ont toutefois déploré le faible niveau de participation des femmes à ces rencontres et pour y remédier, le coordonnateur du PADT a suggéré la création d’un focus pour elles afin de leur permettre de mieux s’exprimer. De nombreuses autres propositions ont été formulées dont la pérennisation de l’initiative.

Boris Chérif KPODA
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.