Sept civils dont cinq kolgweogos (auto-défense) ont été abattus, à bout portant, par une vingtaine d’hommes armés qui ont fait irruption, hier samedi, dans le village de Kantari, à neuf kilomètres de Kantchari, dans la Tapoa, a appris l’AIB de sources concordantes.

Les mêmes sources ont confié à l’AIB que la sixième victime est un gendarme à la retraite et la septième, un ancien conseiller municipal et père d’un kolgweogo.

Les assaillants auraient incendié le véhicule du gendarme à la retraite.

Selon les interlocuteurs de l’AIB, ils ont débarqué aux environs de 19 heures, les uns sur des motos, les autres à bord de tricycle.

Un conseiller municipal aurait été blessé lors des attaques et admis au centre médical de Kantchari.

Les agresseurs auraient ciblé, prioritairement, des domiciles des membres des groupes d’auto-défense kolgweogos.

Après avoir commis leurs forfaits, les malfaiteurs auraient emporté du bétail.

AIB

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.