Simon Compaoré : "Le pays est bien gardé"

2016-10-21

Le pays est sécurisé. C’est en tout cas l’avis du chef d’Etat Major Général Pingrenooma Zagré. Il l’a exprimé lors de la conférence de presse tenue ce 21 octobre. Il était pour l’occasion en compagnie du ministre d’État, Simon Compaoré. " 19 militaires en garde à vue et 10 autres déférés ", c’est l’une des annonces faites par le ministre en charge de la (...)


Maison Saint Gérard : Un havre de paix pour enfants handicapés

2016-10-21

Grand jour de rentrée dimanche 9 octobre pour les pensionnaires de la maison Saint Gérard, dans le quartier Dassasgho , à l’Est de Ouagadougou. Au rythme d’une musique religieuse joyeuse, de jeunes enfants esquissent des pas de danse en compagnie de leurs encadreurs, des bénévoles monitrices en tissage et des kiné thérapeutes. Quelques instants (...)


Des taximen manifestent pour le report de la date butoir de l’interdiction du gaz butane comme carburant

2016-10-21

Des chauffeurs de taxis, à l’appel du Syndicat national des taximen et transport urbain du Burkina (SNTTUB), ont organisé jeudi à Ouagadougou, un sit-in pour exiger des autorités le report de la date d’entrée en vigueur de l’interdiction du gaz butane comme carburant au Burkina Faso. Les manifestants ont remis une déclaration aux autorités du pays (...)


Un enfant de 12 ans poignarde à mort son camarade du même age

2016-10-20

Le drame est survenu le samedi 17 octobre comme le rapporte nos collègues du lefaso.net. Deux enfants de 12 ans se seraient querellés dans la nuit aux environs de 2h du matin causant ainsi l’irréparable. Les jeunes dans le village de Niessega de la commune de Gourcy étaient réunis dans une ambiance festive autour du thé pour attendre des parents (...)


Affrontements entre kogloweogos et bandits venus du Mali

2016-10-19

Nous vous annoncions hier mardi 18 octobre, des tirs nourris d’arme à feu à Kerboulé, un village situé à 10km de la frontière malienne.(http://kaceto.net/spip.php?article1008) Il ressort des différents témoignages que se sont des bandits venus du Mali qui auraient ouvert le feu sur les populations en risposte à la mise en place des Kogloweogos. (...)


Le soldat de 1ère classe Mahamadi Compaoré s’est rendu à la gendarmerie

2016-10-19

D’après nos confrères de Zoodomail.com, le soldat de 1ère classe Mahamadi Compaoré, un des éléments de l’ex RSP qui était activement recherché, avec l’adjudant Gaston Coulibaly dans l’affaire du pont de Nazinon, s’est rendu hier 18 octobre à la gendarmerie de Paspanga. Sa famille qui l’accompagnait l’aurait convaincu de sortir du bois et se rendre aux (...)


Tirs d’armes à feu à une soixantaine de km de Djibo : des renforts en route

2016-10-18

Des tirs entendus par plusieurs temoins à Kerboulé situé à 60 km de Djibo et 10 km de la frontière malienne. Les protagonistes seraient venus des alentours à moto et en vehicules tout terrain. Certaines sources parlent d’affrontement entre groupes d’autodefense kogloweogos et populations. Mais rien est encore confirmé de source officielle. Des (...)


Visite du Président du Faso au Vatican

2016-10-18

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE se rendra au Vatican le 20 octobre 2016 pour une audience avec Sa Sainteté le Pape François. Au cours de cette audience, le Président du Faso qui est accompagné par des responsables religieux du Burkina Faso évoquera avec le Souverain Pontife, les questions d’intérêt commun (...)


« Certaines plateformes revendicatives ne tiennent pas comptes de la réalité du Burkina » (Premier ministre)

2016-10-18

« Certaines plateformes revendicatives ne tiennent pas comptes de la réalité du Burkina », a estimé mardi le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, face à la multiplication des revendications sociales qu’il affirme néanmoins comprendre. « Certaines plateformes (revendicatives) ne tiennent pas comptes de la réalité du pays (...) Les mouvements ont mis à (...)


Burkina : Près de 40% des décisions de justice rendues ne sont pas rédigées

2016-10-18

Près de 40% des décisions de justices rendues au Burkina Faso ne sont pas rédigées, a affirmé lundi, le nouvel ambassadeur de France accrédité au Burkina Faso, Xavier Lapeyre de Cabanes, a-t-on constaté. M. Lapeyre de Cabanes a notamment indexé les décisions de justice verbales comme l’une des principales causes de la rupture de confiance entre la (...)