Coalition Dytaniè : Justice pour tous les martyrs de l’Insurrection populaire et de la Résistance au putsch

2017-05-09

Plusieurs mouvements de la société civile regroupés au sein de la coalition Dytaniè analysent à travers la déclaration ci-dessous, la situation socio-politique du Burkina Faso. La Coalition demande notamment l’extradition de l’ancien président Blaise Compaoré. "L’actualité politique nationale est marquée ces dernières semaines par les sorties de la (...)


Tenkodogo : 21 blessés dont deux femmes enceintes dans un accident

2017-05-09

21 personnes dont deux femmes enceintes ont été blessées lundi à Tenkodogo, dans un accident de circulation impliquant un car de transport malien et un camion de ramassage de sable, a constaté sur place un journaliste de l’AIB Le car malien avait à son bord cinquante personnes de nationalités malienne et ghanéenne, à majorité des femmes. Le (...)


Justice sous tension : les avocats claquent la porte du palais de justice

2017-05-09

C’est l’événement majeur de l’audience d’hier au palais de justice. Comme s’ils s’étaient donné un mot d’ordre, les avocats se mettent tous debout. En l’absence de Me Titinga Frédéric Pacéré, c’est la doyenne, Me Antoinette Ouédraogo qui prend la parole. Elle annonce la décision de tous les avocats de quitter le procès parce que la Haute cour de Justice ne (...)


Procès de l’insurrection populaire :les avocats communiquent

2017-05-08

Les avocats assurant la défense des anciens membres du gouvernement Tiao, après avoir quitté le tribunal de la Haute Cour de Justice ont émis un communiqué de presse. Ils protestent vivement contre ce qu’ils estiment être un déni de justice. Le communiqué ci-dessous en (...)


Haute cour de justice : suspension d’audience durant plus de 3 heures !

2017-05-08

Le procès des anciens ministres du dernier gouvernement de Blaise Comporé qui a repris aujourd’hui au Palais de justice est suspendue depuis plus de trois heures. A l’ouverture de l’audience, les avocats ont invoqués deux choses : inconstitutionnalité de la cour et sa non conformité à la constitution. Selon eux, la constitution burkinabè stipule qu’une (...)


Le CDAIP craint que le procès des anciens ministres ne soit une mascarade

2017-05-08

La coordination des Comités de défense des acquis de l`insurrection populaire (CDAIP) de Ouaga interpelle le gouvernement sur l’urgence de mettre fin à l’impunité des crimes de sang et économiques L’actualité nationale ces derniers temps est marquée, notamment par l’aggravation de la vie chère, la morosité économique, l’absence de perspective pour la (...)


Emmanuel Macron, nouveau président de la France

2017-05-07

Âgé de seulement 39 ans avec un an expérience dans le gouvernement de son prédécesseur François Hollande, Emmanuel Macron est arrivé en tête du second tour de l’élection présidentielle française ce 07 mai 2017 avec 65,1%. Marine Le Pen perd donc l’élection présidentielle avec seulement 34,9% de voix. Dans son discours d’après défaite, elle a regretté que (...)


Procès des anciens ministres : Les avocats condamnent avec la dernière énergie les affirmations graves et inadmissibles du Procureur Général.

2017-05-07

Les avocats chargés de la défense des membres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré ayant participé au dernier conseil des ministres, ne sont pas contents. Et pour cause, le Procureur général près la Haute Cour de justice aurait eu une attitude déplacée à leur égard. Ils expriment leur mécontentement dans le communiqué ci-dessous. Initialement (...)


Un Burkinabè crée un réseau social qui va concurrencer Facebook

2017-05-07

Nekmaan, c’est le nom du réseau social qui vient d’être mis en place par l’informaticien burkinabè Dieudonné Gansbeogo. Un social média qui permet d’échanger entre amis avec un tchat intégré,de partager des photos et des vidéos mais aussi de créer des groupes de discussions thématiques. Utilisation facile et interface interactif, Nekmaan fera sans doute (...)


Haute cour de justice du Burkina :Blaise Compaoré, Assimi Kouanda et Madame Boly née Barry Koumba doivent se présenter devant la cour.

2017-05-07

Le communiqué ci-dessous est de la haute cour de justice qui explique pourquoi notamment l’avocat de Blaise Compaoré n’est pas autorisé à plaider devant la juridiction. Me Olivier Sûr affirmait que la justice niait le droit de l’ancien président Blaise Compaoré à une défense. L’avocat a expliqué par ailleurs que Blaise Compaoré l’a mandaté de s’ assurer de (...)